Crédit photo: Véronique Huyghe

TOP UP

Casque pliant pour piéton-cycliste

Design : Caroline Journaux, Adrien Guérin

Lorsque l’on observe les cyclistes en ville, on s’aperçoit que bien souvent, ils ne portent aucune protection.
En effet, les casques de vélo ne répondent pas pleinement aux attentes de ces citadins. Ils sont encombrants, d’allure sportive. Il apparaît cependant extrêmement important de porter une protection de tête. Aujourd’hui, est que l’enjeu sécuritaire ne suffit pas à convaincre le grand public de porter un casque lors de déplacements à vélo.

Le projet proposé vise à amener l’utilisateur à ce protéger par la notion de confort. C’est à dire, répondre à ce problème d’encombrement, aux aléas des saisons et à une esthétique urbaine. Par opposition au casque rigide, le projet questionne le mou et l’univers du textile. Mais comment assurer la protection du crâne à l’aide d’un matériau souple? La structure alvéolaire est la solution idéale pour concilier protection et confort.
Il est a utiliser pour dépanner le piéton qui n’a pas de casque a sa disposition et qui souhaite emprunter un vélo en ville (ex: Vélib’ à Paris).

Crédit photo: Véronique Huyghe

- CONTEXTE -

Selon les études, seuls 6% des cyclistes urbains portent un casque. Nous nous demandons quelle raison pousse les cyclistes à ne pas se protéger. Nous comprenons rapidement en les  observant. Le Vélib’ est un moyen de locomotion ponctuel. On est d’abord piéton avant d’être cycliste. Lorsque l’on loue un Vélib’, c’est pour effectuer un trajet court : se rendre sur son lieu de travail, aller à un rendez-vous.

La majorité des casques ont une allure très sportive qui dénote avec la tenue vestimentaire des usagers. De plus, le casque, une fois redevenu piéton est encombrant.

L’aspect sécuritaire ne suffit pas à sensibiliser les cyclistes au port du casque. Nous prenons le parti  d’amener les gens à se protéger par le confort. Nous décidons de proposer une protection de tête qui réponde à ces différents problèmes d’usage. Elle ne remplace pas un casque mais protège des chutes légères. Protéger par le confort… Cela signifie pour nous apporter à cette protection une esthétique proche du prêt à porter, réduire son encombrement et l’alléger tout en lui conférant la résistance nécessaire.

- CONCEPT -

La structure alvéolaire  nous semble la mieux adaptée pour répondre à l’ensemble de ces volontés. Elle nous permet de proposer une armature très résistante aux chocs et rétractable.

Nous expérimentons différentes façons de déployer la protection, mais également différentes densités d’alvéoles et épaisseurs de profilé pour accroître la protection au niveau des zones fragiles du crâne.

TopUp est très compact : il tient dans un sac à main. Il suffit de rabattre les 2 extrémités et de les fixer pour mettre en forme la protection. Lorsque l’utilisateur l’enfile, il s’adapte à la morphologie du crâne.

Crédit photo: Véronique Huyghe

La protection est composée de lamelles identiques faites d’un sandwich de textile et de carton. Elles sont réalisées selon un procédé simple et peu onéreux, à l’emporte-pièce, et assemblées à chaud.

Le modèle se décline pour femme et pour homme. La gamme serait renouvelée en fonction des saisons avec des textiles, des couleurs et des imprimés différents.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google