MURS SAINS

Mur & revêtements assainisants

Design: Clément Tissandier, Mathieu Bourel, Adrien Guérin

Aujourd’hui, un habitat est composé de nombreux éléments hétérogènes qui nécessitent l’intervention de nombreux corps de métiers. Dans un souci d’économie de moyens et de performance, ne peut-on pas réinterroger le mode de construction actuel ? Comment pouvons-nous repenser la stratification de cette épaisse peau de l’habitat dans un souci d’économie de matière et d’énergie ? Peut-on envisager de penser ces différentes couches comme  un élément unique, un système où les différents éléments seront cohérents ?

Nous proposons un principe constructif, basé sur un semi-produit et des revêtements modulaires. Ce procédé répond à 3 grandes problématiques :

  • Réduire considérablement le temps de montage
  • Réduire les coûts de construction
  • Proposer des produits adaptés aux besoins spécifiques des différentes pièces de l’habitat

Le panneau est l’élément porteur, structurant et isolant. Réalisé dans un matériau renouvelable : la terre cuite ; il dispose de qualités respirantes et isolantes. Sa production par extrusion est économe en énergie. Le semi-produit peut rester brut ou être peint (comme ici : en blanc). La surface du panneau est dotée d’un motif quadrillé. Il accueille à la fois le réseau électrique de la maison et supporte également une matrice en aluminium. Cette matrice permet d’accueillir les différents revêtements fonctionnels propres aux besoins de la pièce.

Sur ce panneau, on peut greffer des couches fonctionnelles adaptées aux fonctions des pièces à vivre.

Nous distinguons 4 fonctions essentielles pour assainir l’habitat qui sont incarnées par 4 revêtements :

  • Le revêtement respirant sert à assainir l’air des polluants de l’habitat. Il est dédié au salon et au bureau. Il est composé d’une couche d’aquanappe et de textile 3D sur laquelle vient évoluer du lierre aux vertus dépolluantes.
  • Le revêtement thermique renforce l’isolation pour la chambre ou le salon. Il est composé de plumes compactées, enveloppées d’une couche de feutre.
  • Le revêtement acoustique atténue les sons liés aux appareils électriques dans les pièces de repos. Il est réalisé à partir d’un panneau alvéolaire en chitine, matière issue d’exosquelettes de crevettes. Les exosquelettes sont des carapaces, issues d’invertébrés, comme les insectes, les crustacés et les mollusques. Ce panneau est découpé en diamant dans son épaisseur, pour emprisonner les ondes sonores.
  • Le revêtement hygrométrique absorbe l’humidité dans les pièces d’eau. Il est composé d’un panneau de pierre de lave sur lequel vient s’enraciner une mousse végétale aux vertus absorbantes.
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google